Basculer le menu
Basculer le menu personnel
Non connecté(e)
Your IP address will be publicly visible if you make any edits.

Protocoles

Cette page est protégée contre les modifications. Le droit « autoconfirmed » est nécessaire pour modifier cette page.<ul class='mw-logevent-loglines'> <li data-mw-logid="1333" data-mw-logaction="protect/protect" class="mw-logline-protect"> <a href="/wiki/Sp%C3%A9cial:Journal?logid=1333" title="Spécial:Journal">27 juin 2023 à 07:42</a> <a href="/wiki/Utilisateur:EtienneMR" class="mw-userlink" title="Utilisateur:EtienneMR"><bdi>EtienneMR</bdi></a> <span class="mw-usertoollinks mw-changeslist-links"><span><a href="/wiki/Discussion_utilisateur:EtienneMR" class="mw-usertoollinks-talk" title="Discussion utilisateur:EtienneMR">discussion</a></span> <span><a href="/wiki/Sp%C3%A9cial:Contributions/EtienneMR" class="mw-usertoollinks-contribs" title="Spécial:Contributions/EtienneMR">contributions</a></span></span> a protégé <a href="/wiki/Protocoles" title="Protocoles">Protocoles</a> [Modifier = Autoriser uniquement les utilisateurs autoconfirmés] (infini) [Renommer = Autoriser uniquement les utilisateurs autoconfirmés] (infini) <span class="comment">(Mauvaise utilisation de la page: les protocoles doivent être modifiés depuis leur page)</span> <span class="mw-logevent-actionlink">(<a href="/wiki/Protocoles?action=history&amp;offset=20230627074206" title="Protocoles">hist</a>)</span> </li> </ul></ul>
Cette page est protégée contre le renommage. Le droit « autoconfirmed » est nécessaire pour renommer cette page.<ul class='mw-logevent-loglines'> <li data-mw-logid="1333" data-mw-logaction="protect/protect" class="mw-logline-protect"> <a href="/wiki/Sp%C3%A9cial:Journal?logid=1333" title="Spécial:Journal">27 juin 2023 à 07:42</a> <a href="/wiki/Utilisateur:EtienneMR" class="mw-userlink" title="Utilisateur:EtienneMR"><bdi>EtienneMR</bdi></a> <span class="mw-usertoollinks mw-changeslist-links"><span><a href="/wiki/Discussion_utilisateur:EtienneMR" class="mw-usertoollinks-talk" title="Discussion utilisateur:EtienneMR">discussion</a></span> <span><a href="/wiki/Sp%C3%A9cial:Contributions/EtienneMR" class="mw-usertoollinks-contribs" title="Spécial:Contributions/EtienneMR">contributions</a></span></span> a protégé <a href="/wiki/Protocoles" title="Protocoles">Protocoles</a> [Modifier = Autoriser uniquement les utilisateurs autoconfirmés] (infini) [Renommer = Autoriser uniquement les utilisateurs autoconfirmés] (infini) <span class="comment">(Mauvaise utilisation de la page: les protocoles doivent être modifiés depuis leur page)</span> <span class="mw-logevent-actionlink">(<a href="/wiki/Protocoles?action=history&amp;offset=20230627074206" title="Protocoles">hist</a>)</span> </li> </ul></ul>
De Site 97 | Wiki

Protocole Alpha Warhead

L'Omega Warhead (ou Ogive Oméga) est une ogive nucléaire présente à l'intérieur de l'installation, dans une partie souterraine normalement accessible à du personnel de haut niveau. Une salle de détonation se situe en haut des escaliers à côté de la Logistique. La position exacte de l'ogive, quant à elle, n'est connue que du Conseil O5.

Pour qu’une demande de détonation de l'Ogive Oméga sois acceptée, elle doit être exécutée par un Directeur du Site et un FIM dans la salle dédiée à l'initiation du protocole. Une autorisation est aussi requise de la part du Conseil-██ pour le déclenchement du protocole. Cette autorisation doit être transmise dans les deux serveurs de l'intranet du Directeur du Site et de la Force d'Intervention Mobile.

L'Oméga Warhead ne peut être activée qu'à la suite ou pendant le déroulement d'un événement de catégorie Psi "HADES", événement pendant laquelle la structure du site est entièrement menacée et pourrait entraîner l'éradication de l'installation ou bien, si l'événement présente une menace pour une zone de grande échelle (exemple: Une région ou même, un pays).

Le protocole Omega Warhead a pour but la destruction totale du complexe souterrain dans le but de détruire un groupe ennemis mettant en danger la Fondation ou une ou plusieurs anomalies ayant forcé leur confinement. Dans ce dernier cas, l'Omega Warhead est utilisée pour éviter un scénario de catégorie XK, fin du monde, ou retarder un scénario de catégorie ΩΚ, fin de l'univers et effondrement des lois et principes de la physique.

Dès le déclenchement de l'alarme, le personnel dispose de 180 secondes pour se rendre à l'abri atomique ou pour se rendre à la porte B où un hélicoptère d'évacuation arrivera rapidement.

Toute tentative d'extinction de l'Omega Warhead devra être considérée comme de la trahison au bout de 140 secondes écoulées, car la détonation est imminente et donc rendue irréversible.

  • Remarque : Ne pas confondre Alpha et Omega Warhead(s) ! l'AW n'existe pas sur site, il s'agit d'une erreur faite par beaucoup de gens.
  • Remarque : Veuillez évitez de modifier cette page sauf s'il y a des erreurs d'orthographes ou bien, du lore.

Protocole Utilisation de l'intercom

L'intercom se situe à côté du local technique de l'Ingénieur. Il s'agit d'un ordinateur ayant pour but la diffusion d'annonces pour l'ensemble du personnel de la fondation. Son utilisation doit être strictement roleplay. Si le trajet pour se rendre à l'intercom durant une alerte est trop dangereux, l'utilisation de la radio est préférable.

Protocole Armurerie d'urgence

L'ouverture et la prise de matériel d'urgence ne sont autorisées qu'en cas d'activation d'alarme breach ou intrusion. En aucun autre cas un personnel du site doit ouvrir et prendre du matériel à l'intérieur.

Pour prendre une arme dans l'armurerie d'urgence, hors crise, il est impératif d'avoir l'autorisation d'un DDS ou du directeur de son département.

En fin de service ou de crise, le matériel emprunté devra être rendu.

Toute prise de matériel sans autorisation sera sanctionnée.

Protocole Intrusion

En cas de soupçon d'intrusion dû à un comportement inhabituel ou à une tenue non-réglementaire, le personnel se doit d'informer, via la radio, la haute administration et/ou le personnel sécuritaire haut gradé. Ces derniers se chargeront d'activer l'alarme d'intrusion et d'informer la sécurité sur la localisation, le physique et le poste de la personne.

En cas d'intrusion avérée, la sécurité se doit d'interpeller le suspect au plus vite, et si nécessaire, abattre la personne en cas d'hostilité.

Dès l'enclenchement de l'alarme d'intrusion, le personnel non-combatif (administratif, maintenance, médicale, scientifique) doit se rendre immédiatement au bunker dans l'abri dédié jusqu'à la fin de l'alerte. Ils n'ont pas le droit de sortir jusqu'à autorisation d'un personnel sécuritaire gradé ou d'un membre de la Haute Administration (uniquement, si l'incident est réglé ou "exception").

Le personnel sécuritaire ou de la justice (comme la PM) ont le droit de vous sanctionner si vous sortez du bunker sans autorisation (durant une alerte).

Protocole Brèche

En cas de déconfinement d'un SCP (hors classification sûre) hors de sa cellule de confinement, un avertissement radio doit impérativement être emis afin de prévenir un membre de l'Administration (Co-Directeur du Site +) et/ou de la Haute-Sécurité (AIT, CLN, DDLS) pour exécuter les premières procédures de déconfinement (Alarme, Application des Protocoles, Cellule de Gestion de Crise...).

Réponses

  • Pour un déconfinement de Classe "Euclide", les Équipes Tactiques et le personnel sécuritaire dédié et/ou autorisé (selon les protocoles de reconfinement de l'anomalie, ou autorisation d'un AIT +) doivent tenter de contrôler & sécuriser la zone d'incident.
  • Pour un déconfinement de Classe "Keter" ou si la situation est ingérable pour le Personnel Sécuritaire (incluant Équipes Tactiques), l'ensemble du personnel (sans exceptions) doit se diriger au bunker dans l'Abri 1. Les accès de la Zone-Carcéral doivent être fermé (lock) (sous autorisation d'un ADS +). Un appel aux Unités Compétentes dédiés (ici, Epsilon-11) doit être impérativement réalisée par un membre du personnel autorisé (Niveau 4 +).

Instructions

Le personnel non-sécuritaire doit se rendre et se confiner à l'Abri 1 dès le lancement de l'alerte. En cas de Prise d'Otage ou d'Évasion CD, le personnel non-combattant peut ne pas aller hors du bunker avec l'autorisation d'un CLN + et confirmation qu'il y a pas de vrai menace pour la vie du personnel.

Les Recrues, Gardes, et Soldats doivent maintenir l'ordre en Zone-D (tout genre de crise).

Les Sergent, Lieutenant, et Commandant s'occupent de diriger en première ligne le personnel vers les zones sécurisés (Bunker) et d'aider les AIT si nécessaire.

Les Agents d'Interventions Tactiques devront être respecter et écouter durant les crises ; il s'agit d'expert en cas de crise, et pour les régler. Ils devront en premier lieu contrôler les zones proches/zone d'incident (sécurisé les zones/salles proche, pour éviter qu'un membre du personnel non autorisé y accède ou qu'il y a un CD/Intrus), enquêter (anticiper les menaces, danger, mettre en place un plan et connaître les points sensibles) ainsi que d'essayer de nettoyer/sécurisé la zone de l'incident.

Les Colonels seront chargés d'encadrer / superviser le personnel sécuritaire & de surveiller les opérations des Agents de Sécurité / Équipe Tactique. Ils peuvent aider les autres membres du personnel sécuritaire, ou s'il y a pas de PM, de diriger le personnel vers les abris dédiés.

  • Dans certains cas, un AIT peut demander les LT ou CMD -

Protocole Prise d'Otage

Les Agents d'Interventions Tactiques et les Commandants doivent aller immédiatement à la Prise d'Otage.

S'il n'y a pas de Psychologue, un AIT peut commencer à négocier (Un seul prend la parole.).

Les Psychologues sont en charge des prises d'otages du personnel d'accréditation 3 et moins. Dans le cas où un psy serait présent, il devient supérieur au personnel sécuritaire présent sauf directeur. (La sécurité doit suivre les instructions du psychologue.)

  • Dans le cas où la prise d'otage serait orchestrée par un Groupe d'Intérêt quelconque, le service de diplomatie des affaires externes doit être contacté.
  • Dans le cas où la prise d'otage serait sur un personnel d'accréditation 4, un directeur, où plus de 4 personnes, un appel peut être réalisé à la Force d'Intervention Mobile.

Protocole Sortie

Aucune personne du complexe n'est autorisée à sortir. (sauf autorisation DDS ou personnel accréditation niveau 4 ou +)

Aucun passage hors du périmètre extérieur du complexe n'est autorisé quelle que soit la raison. (sauf autorisation personnel accréditation niveau 5 + exception FIM)

Il est strictement interdit de sortir avec une arme en main (sauf autorisation d'un DDLS +) pour des raisons simples :

Le complexe Site-97 ainsi que la base des Forces d'Interventions Mobiles, possèdent un contrat spécial avec l’État français pour l'utilisation en interne d'arme à feu. Cependant, l'extérieur du site est un endroit privé ou la moindre personne doit respecter le droit français, donc l'utilisation d'arme en dehors du site est strictement interdite.

L'utilisation des armes à l'extérieur (mais à l'intérieur du périmètre) est uniquement tolérée afin d'arrêter du personnel ayant l'interdiction de sortir, en la sortant discrètement avec un silencieux.

Protocole Générateur et électricité

Le site possède deux moyens d'alimentation en électricité ; l'arrivée via la ligne électrique extérieure qui est reliée à un transformateur, situé à l'entrée du site en extérieur, ainsi qu'un générateur de secours dans la zone de confinement lourde (aussi appelé groupe électrogène).

  • L'unique coupure du générateur de secours n'a aucune incidence sur l'électricité, mais un redémarrage rapide est tout de même requis par un personnel habilité (membres du DI&ST).
  • L'unique coupure de l'arrivée générale d'électricité extérieure enclenchera le générateur de secours, mais celui-ci ne pouvant supporter la puissance nécessaire à un bon fonctionnement, l'éclairage du site sera réduit et en rouge, jusqu'à l'activation à nouveau de l'arrivée d'électricité générale extérieure, au bout de 5 minutes de fonctionnement, le générateur secondaire s'éteindra également.
  • La coupure simultanée des deux moyens d'alimentation entraînera une extinction totale des lumières, le groupe électrogène devra alors être réactivé manuellement, temporairement, celui-ci pouvant uniquement supporter le fonctionnement des portes ainsi que quelques lumières, et d'autres systèmes vitaux au fonctionnement du site.

La coupure d'un générateur doit être prise comme une alerte primaire, une équipe d'intervention (2 AIT) accompagnée d'un ingénieur si celui-ci est présent sur le site, doit se rendre sur le générateur à l'arrêt tandis qu'une autre équipe doit se rendre sur le seul générateur en fonctionnement pour le protéger le temps du redémarrage.

Pour toute sortie du site, veuillez vous référer au protocole de sortie.

Protocole diplomatique

  • Lors de la présence de Groupe d'Intérêt, il est obligatoire de prévenir les Forces diplomatiques du DAE. L'alarme devra être mise et tout le personnel devra allez bunker(hors Diplomate.)
  • Le personnel diplomatique du DAE n'aura en aucun cas la permission de posséder une arme sauf une bombe à poivre
  • Il est interdit à toute personne externe au corps diplomatique d'entamer des discussions diplomatique avec des Groupes d'Intérêt.
  • Lors de la présence de Groupe d'Intérêt(en temps diplomatique) les diplomates disposent d'une autorisation supérieure sur le personnel et peuvent leur demander de partir d'une zone entière(personnels allant de L0 à L4)
  • Hors période avec un groupe d'Intérêt, les diplomates n'ont aucune autorité supérieure sur le personnel ; le corps diplomatique ne peuvent pas ordonner lors d'absence de GI le lockdown ou l'évacuation d'une zone précise.
  • Les diplomates ont obligation d'aller au bunker lors d'alarme prise d'otage, déconfinement sauf présence de GI et accompagnement à l'équipe psychologique afin de libérer l'otage
  • Le corps diplomatique peut se rendre en dehors du site (dans le périmètre clôturé) dans le but de conduire des négociations avec un groupe d'intérêt avec autorisation du Directeur des Affaires Externes ou d'un de ses adjoints.
  • Les diplomates n'ont pas le droit de gérer une prise d'otage faite par des Classes-D
  • Si un groupe d'intérêt connu ou inconnu MLS, URN compris, détenant un otage veut discuter pour trouver un accord diplomatique, les diplomates prennent la prise d'otage en charge.

Sous toutes les circonstances ci-dessus, tous les Groupes d'Intérêt sont pris en compte, MLS/URN, connu ou non.

Protocole général administratif

Les membres de l'administration ne doivent pas être vus par un Classe-D et ont donc interdiction de se rendre en Zone-D.

Un Co-Directeur du site ou un Directeur du site peut faire la demande d'une garde rapprochée si nécessaire. Le Directeur du Site doit obligatoirement faire appel à l'Escouade Delta dans ce cas.

Ils doivent se rendre à l'abri au plus vite dès lors qu'un qu'une crise est en cours (Déconfinement, Prise d'Otage, Évasion CD, Intrusion...).

Protocole général scientifique

En dehors des expériences, le scientifique n'a aucun droit ou obligation envers un membre du département de la sécurité. L'usage d'une arme par un personnel scientifique n'est autorisée qu'en cas de légitime défense seulement.


Classe Sûr : possible par Scientifique Assistant, Scientifique Titulaire, Scientifique Expérimenté, Superviseur Scientifique ou Directeur Scientifique

Classe Euclide : possible par Scientifique Titulaire, Scientifique Expérimenté, Superviseur scientifique ou Directeur Scientifique

Classe Keter : possible par Scientifique Expérimenté ou Superviseur Scientifique (sauf sur SCP-008 et SCP-939) avec accord d'un Co-Directeur(sur le serveur discord administratif), Directeur du Site ou Directeur Scientifique+ et l'accompagnement d'une équipe de sécurité adaptée selon le SCP.

(SCP-035 et SCP-149, 2 CMD+ et 1 AIT+ / SCP-682, 2 AIT+ et 1 CLN+)

Pour avoir l'accord pour une expérience sur un SCP de classe Keter, veuillez rejoindre le discord du Département Scientifique.

Pour les SCP Sûr et Euclide, le personnel scientifique peut se donner seul l'autorisation de réaliser cette expérience (uniquement s'il à l'accréditation nécessaire), mais, en cas de manquement aux procédures, il sera seul responsable.

Exceptions :



Un scientifique peut accompagner son supérieur pour une expérience où celui-ci n'a normalement pas accès, seulement pour regarder et en aucun cas pour prendre des décisions durant l'expérience.

Voici les étapes à suivre pour la réalisation d'une expérience :

  1. Le scientifique, sans rentrer dans la Zone-D, demande à un membre de la sécurité de lui apporter le nombre de Classe-D nécessaire à son expérience.
  2. La sécurité s'occupe de la demande, de récupérer le nombre de Classe-D souhaité et de la fouille.
  3. Le scientifique donne aux Classe-D les conditions d'expérience sans donner d'informations confidentielles.
  4. Le scientifique, accompagné du nombre de personnel de la sécurité nécessaire, se dirige vers la zone de confinement du SCP.
  5. Le scientifique, donne aux Classe-D l'acte à réaliser sans donner d'informations confidentielles.
  6. Le scientifique réalise son expérience.
  7. Les Classe-D sont raccompagnées par la sécurité en Zone-D après avoir eu un amnésique de Classe A ou B.


Amnésique de Classe A/B (Amnésique distribué uniquement par le personnel scientifique et médical)

Amnésique de Classe A :

  • Efficacité : de 6 à 12 heures
  • Forme galénique : Aérosol

Amnésique de Classe B :

  • Efficacité : de 20 à 72 heures
  • Forme galénique : Voie orale ou injection

Amnésique de classe C :

  • Efficacité : de 4 à 9 jours
  • Forme galénique : Injection

Amnésique de Classe D :

  • Efficacité : plus de 3 semaines
  • Forme galénique : Injection (2 doses par voie intraveineuse)

Amnésique de Classe E :

  • Efficacité : Élimination de la mémoire.
  • Forme galénique : Injection (plusieurs doses par voie intraveineuse)

Protocole général médical

Protocole Général Médical

1 : Un Directeur médical, en recevant l'autorisation de sa hiérarchie et en informant le département du malade, peut confiner un personnel en cas de suspicion de maladie inconnue. Cette quarantaine ne peut durer que le temps des vérifications/tests de la maladie.

2 : Un Directeur médical, après examination du personnel en question, peut l'obliger à prendre un rendez-vous chez le psychologue (valable pour toute personne en-dessous du directeur de département et interdépartemental)

3 : Tout personnel du site a le droit de demander un psychologue dans n'importe quelle situation.

4 : Un psychologue a le droit de mettre quelqu'un en isolement, ou de donner l’ordre à la sécurité de mettre quelqu’un en isolement.

5 : Les médecins de combat ne sont pas tenus d'aller au Bunker en cas de crise. Ils agiront en tant que personnel de soutien en cas de présence de blessés dans les opérations de re-confinement et en cas d'attaque de groupe d'intérêt.

6 : La clinique est sous la direction du département médical. Par conséquent, toute personne en dessous de directeur de département sera considérée comme inférieure aux Médecins De Combat pour en assurer la sécurité.

7 : Le personnel médical inférieur à médecin de combat (Superviseur Médical, médecin, infirmier) se réserve le droit de soigner en dehors de la clinique seulement si aucun MDC, EM ou DM n'est présent sur le complexe.

8 : Les Psychologue peuvent intervenir pendant les prises d'otages pour négocier, les Psychologue sont supérieur à toute la sécurité (sauf Directeur de la sécurité et plus) pendant la prise d'otage.

9 : Seul un Expert médical, un directeur médical ou un directeur du site peuvent autoriser la présence d'une classe-D en clinique.

10 : Lorsque les Médecins De Combat sont présents, le personnel entrant en clinique est prié de se faire fouiller et de déléguer ses armes, elles le lui seront rendues à la sortie de la clinique. Les directeurs de département et + ne sont pas soumis à la fouille et à la saisie de l'arme.

Protocole général sécurité

Les membres de la sécurité ont de nombreuses tâches, les Recrues ainsi que les Gardes doivent uniquement surveiller les Classes-D, les Recrue ne peuvent pas se déplacer sans l'accompagnement d'un supérieur. Pour les autres, les patrouilles sont autorisées, l'utilisation d'un silencieux si disponible est obligatoire, l'utilisation du laser, si disponible, n'est pas obligatoire. L'utilisation de la lampe torche est à utiliser uniquement en cas de coupure de courant.

Pour des raisons de sécurité, il est interdit de porter une tenue de pause dans les endroits suivants :

Protocole général DI&ST

Concerne tout le personnel du site

L'utilisation des machines à laver est autorisée uniquement avec l'accompagnement d'un Concierge. Il est interdit de sortir du local où se situe la machine à laver sans vêtements.

Concerne tout le personnel DI&ST

Le Concierge ne doit pas se rendre dans une zone où l'accès via sa carte n'est pas autorisé, sauf avec l'accompagnement d'un membre de l'administration.


L'Ingénieur peut se rendre librement dans toutes les zones, sauf à l'extérieur et en Zone de confinement extrême où l'autorisation d'un Directeur des Infrastructure ou plus et l'accompagnement de deux Agent d'Intervention Tactique minimum ainsi que d'un Responsable Ingénieur est nécessaire.

Les maintenances des confinements doivent parvenir au département scientifique pour des raisons de sécurité. 

Il est strictement interdit de verrouiller des portes sans raison et sans l'ordre ou l'autorisation d'un membre de l'administration, ou d'un membre de l'Assemblée Générale DI&ST / Directeur des Infrastructures.

Cette règle ne s'applique pas si la vie de membre(s) du personnel est en jeu.

L'usage d'une arme par un personnel DI&ST n'est autorisé qu'en cas de légitime défense et sur autorisation de la Sous-Direction DI&ST.

Protocole général des affaires externes

(sauf corps diplomatique pour les situations suivantes : prise d'otage d'un groupe d'Intérêt, raid d'un groupe

  • Le personnel du Département des Affaires Externes n'a pas le droit de porter une arme à feu.

(sauf Superviseur du Département des Affaires Externes, le Directeur des Affaires Externes et ses adjoints).

  • Le personnel des Affaires Externes n'a pas le droit d'aller dans les zones suivantes :
    • Quartier Scientifique sans une autorisation valable d'un personnel scientifique, sauf si il y a un groupe d'Intérêt sur site dans cette zone.
    • Zone Extrême sauf avec une escorte de deux AIT minimum et une raison valable type un groupe d'Intérêt sur site dans cette zone.
    • Confinement Zone lourde avec une escorte d'un commandant minimum et une raison valable tel qu'un groupe d'Intérêt dans cette zone.

Protocole Zone Classes-D

Description

La zone Classe-D est la plus dangereuse du site après les chambres de confinements des SCP. Elle doit être surveillée en permanence. Dans le cas où de nombreux membres du personnel de sécurité sont présents sur le site, la surveillance est prioritaire aux recrues et aux gardes.

Règlement Direct (pour la sécurité)

Les AIT et + peuvent dépasser la ligne uniquement cas d'urgence (crise, prise d'otage, Classe-D armé)

Les CMD et - peuvent dépasser la ligne quand il veulent. Ils ont l'interdiction d'aller dans les douches et à l'interieur des cellules.

Les Classes-D doivent respecter leurs horaires (douche = doit aller aux douches, nuit = doit être en cellule). En cas de non-respect des horaires, le Classe-D doit être mis en isolement (sans fouille). Si le Classe-D commet un délit de fuite pour éviter l’isolement ou résiste, la sécurité a le droit de l'abattre en dernier recours.

La sécurité a l'interdiction de rentrer dans les cellules et les douches pour respecter la vie privée des Classes-D.

Si un Classe-D possède un objet en dehors de cette liste, demandez lui de le jeter :

Concernant la zone des cellules des Classes-D, l'arme doit être le dernier recours pour maintenir l'ordre, vous devez procéder de la manière suivante :

  1. La communication : Ordonner et/ou parler avec le CD afin qu'il obéisse aux règles du lieu,
  2. Les sommations : 3 sommations espacées de 3 secondes,
  3. L'isolement : pour les cas non-hostiles,
  4. La neutralisation : dernier recours aux CD hostiles et bornés.

Règlement indirect (pour les Classes-D & GI)

  1. L'entrée dans les grottes et zones réservées à l'évasion des Classes-D est interdite (MLS/URN compris, des sanctions HRP pourront être prise par la modération).
  2. En cas d'évasion de Classes-D, s'il est déguisé et/ou armé, et en dehors de la zone carcérale (à partir du moment où elle sors des 2 SAS) vous avez l'autorisation de tirer à vue.

Protocole Isolement

Seuls les Agent d'Intervention Tactique, Juges, Directeur du Département de la Justice Interne, Psychologue, Directeur du Site, Directeur Comité d'Éthique, Brigade d'Intervention d'Élite, Police Militaire et les Forces d'Interventions Mobiles sont habilités à mettre des membres de la fondation en isolement. Un membre de la fondation ne peut être enfermé en isolement plus de 5 minutes IRL.

Protocole Fouille général

Une fouille générale peut être autorisée par un Directeur du Site ou un Directeur de la Sécurité, voir la Force d'Intervention Mobile uniquement (ou supérieur) si plusieurs rapports concernant des intrusions sont faites (ou évasions CD).

Pour cela, le Directeur du Site (ou le Directeur de la Sécurité) se doit de faire une annonce dans l'intercom pour prévenir l'ensemble du personnel du site d'obéir à la sécurité procédant à une fouille. Seuls les Agents d'Intervention Tactique (des exceptions peuvent exister), sont autorisés à procéder à une fouille sur l'ensemble du personnel, sauf le personnel de niveau 5.

Le Directeur du Site ou le Directeur de la Sécurité peut demander que l'ensemble du personnel de la fondation se rende dans un endroit bien précis dans le but de faire une fouille plus pratique ou si les conditions de sécurité ne sont pas optimales.

Une fouille générale ne peut pas se faire durant une alerte, elle devra se faire après si nécessaire.

Protocole Tribunal

Seuls les Juges et les D-DJI sont habilités à démarrer une audience dans le tribunal.

Alinéa 1 :

Toute entrave au bon déroulement d'un jugement ou d'un interrogatoire pris en main par un quelconque membre du DJI est strictement interdite, et la ou les personnes concernées peuvent être immédiatement mises en isolement avant un éventuel jugement.

Alinéa 2 :

L'entrée dans le tribunal n'est autorisée qu'en présence d'un Juge ou supérieur, ou si la vie d'une personne est en danger à l'intérieur. Entrer lors d'un procès à huis clos sans en être autorisé résultera en l'arrestation immédiate du fautif, pour un jugement ultérieur.

Alinéa 3 :

Lors d'un procès, les Juges sont autorisés à rester au tribunal, ainsi que tout le personnel rattaché à l'audience (hors spectateurs), uniquement en cas d'alerte prise d'otage, ou avec autorisation d'un DDJI.

Alinéa 4 :

Lors d'un procès public, tout le personnel le souhaitant (hors accréditation L0) peut assister librement au procès, mais s'engage à respecter le code de conduite.

Alinéa 5 :

Le port d'arme lors d'une audience est prohibé, ainsi, en cas de possession d'arme, vous devez restituer ces dernières au personnel s'assurant de la sécurité du procès, jusqu'à votre sortie.

Protocole Lockdown

  • Lockdown ZD


Le Lockdown ZD est un système permettant de verrouiller toutes les cellules si celui-ci est activé. Le Lockdown ZD peut-être activable en cas de :

  • Déconfinement Biologique
  • Déconfinement Keter (Zone-D)
  • Émeutes & Autres...

l'Initiation de ce protocole doit être autorisée par le CE, ainsi qu'un DDS ou DDLS. La Zone Carcéral, étant un lieu isolé, avec plusieurs autres contraintes est un des lieux les plus dangereux, après les confinements des objets. Toute initiation d'un Lockdown ZD sans autorisation pourra être sanctionné. Si vous avez une autorisation et une raison valable, le levier pour l'initiation se trouve dans à l'Accueil Zone REDACTED.

  • Lockdown Zone


[Informations Manquantes] Bientôt.

Hiérarchie du site

← Retour à l'Accueil